top of page

Vivre prend du Temps

Jour 18

Najrakhizi aujourd’hui. C’est fini le Pizichill.

Les Bienfaits de ce nouveau soin : Soigne et nourrit le circuit neurologique, vertébral et les muscles liés à la dégénérescence, soulage le stress et l’anxiété, la fatigue, renforce les sens et booste le système immunitaire.


Tous les jours c’est tellement bon cette médecine ayurvédique

Prendre le temps de faire le soin Nasya

Prendre le temps de faire du Yoga

Prendre le temps d’un bon petit déj bien nourrissant

Prendre le temps d’écrire

Prendre le temps d’honorer mes besoins pour me sentir bien

Pour accueillir la Vie comme elle vient.









Confinée

Une fois de plus

Mais de mon propre gré

Ne me faîtes pas culpabiliser

Oui j’ai choisi où me cacher

Où guérir ma toxicité

Où me libérer de ce qui m'empêche de respirer

Lâcher le stress la colère accumulée

La rancoeur

de toutes ces années


Mon côté sombre

qui ressurgit

mais l’autre côté

est guéri

Il est plus fort

et croit en lui

en la lumière

l’amour la vie

besoin de rien

Envie de lui


Celui qui vient

sourire aux lèvres

une Main tendu

Baiser aux lèvres

j’attends qu on exauce

mes prières

à l’intérieur

tout est lumière


Je resisterai

quoi qu’il advienne

à ces prisons

ces nuits d’ivresse

je m’en remets

tout juste à peine

je suis vivante

d’amour, d’eau tiède.



Si facilement tombée

dans le piège

je n’ai plus honte

je suis sereine

quelqu’un su écouter

ma peine

ma reconnaissance est éternelle


Tenir Guérir

Tenir Guérir

Lysistrata me revient ce soir

ce sera grève de l’amour pour moi

Tant qu’il ne me prendra pas dans ses bras

et qu’avec joie m’embrassera

Je ferai grève encore une fois

besoin de rien

envie de moi

celle qui a foi

et qui y croit

pour retourner

dans l’au delà


Y revenir

quand l’heure viendra

je n’ai plus peur

l’amour est là.


Ma mission que j’ai longtemps refuser

je l’accepte

J’incarne l’amour et la rebelle

Surtout cette amour de moi même

de mes enfants

mes soeurs et mes frères.


Je n’ai plus peur d’être infidèle

Au fond de moi vibre le mystère

s’appelerait elle Marie Madeleine ?

Saraswathi

ou père soleil ?


La lune ce soir berce ces vers

Voilà une année qui s’achève.

8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page