top of page

Assumer ma singularité

J+7

Un samedi soir en compagnie de ma merveilleuse petite Eugénie

Cinéma et Resto.

Une pensée pour Varkala quitté 7 jours plus tôt.

Je connais si bien mes repères ici, c’est facile de revenir.

Et j’ai observé mes émotions, mes sensations corporelles cette semaine comme jamais auparavant.

Je regoûte peu à peu aux saveurs à la française en très petites quantités.

Je trouve ça fou en fait tout ce sucre, ce gras, cette incompatibilité pour nos systèmes digestifs.


Je croque un chips, je me sens bizarre.


J’aime cette sensation de pureté…cette peur non de pêcher mais de polluer.


Qu’est ce que je suis bien là tranquille dans mon lit. Comme jamais ça non plus auparavant.

Mon corps est nettoyé je retrouve toutes mes potentialités.


C’est super !


J’avoue peu à peu mes faiblesses. Je me confie, ose parler de mes addictions, même si je ne suis pas fière, d’ailleurs c’est encore la honte qui m’habite.

C'est mon chemin, il me fallait cette panchakarma, ce temps, 3 semaines, pour moi, pour me débarrasser de toutes ses toxines accumulées, pour créer ma vie intime, mon intimité, mon individualité…retrouver la structure de ma personnalité.


Et continuer à voguer sans dépendance autre que celle d'apprendre encore et toujours à aimer.











19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page