top of page

Je mérite de m'aimer

Jour 17

Poussée de stress hier à faire les cadeaux de Noël sur Internet.

Comme quoi il ne me faut pas grand chose !

Rien à faire aujourd’hui, enfin quand même je n’ai pas eu une minute d’ennui depuis le début de l'aventure.


J’ai appris à observer mes émotions. A pratiquer encore et encore, le ralentir, le ressentir.

Ce matin je me lève toujours avec ce mal aux gencives, me disant que je vais me spécialiser en addiction, dépression des femmes…

Prendre soin de soi, S’aimer soi même.


Le traitement du jour a été BON encore une fois, connectée à celles et ceux qui en aurait besoin.

Toutes les personnes Vata/Pitta en déséquilibre comme moi ou toutes celles qui souffrent de la blessures du rejet ou de l’abandon.

Je me sens comme dans du coton, j’imagine que c’est comme ça la poche des eaux, le liquide amniotique là où se crée la vie.

Quelle douceur cette huile, quel enveloppement…Et puis cette impression de glisser sur la table, j’adore.

Et le Shirodhara, quelle détente profonde, mon mental est au repos. Quel Kiff ! Quelle fluidité…

Mes mains sont lumineuses, mon coeur revit…Je chante à gorge déployée.










Nous les femmes

Les mères les soumises

A nos hommes

Nos pères notre guise

Libérons nous de nos feux

De nos artifices

Ouvrons nos yeux

Nos sens

Nos envies

Ce qui nous donne encore

Cet élan d‘aimer vivre


Ecoutons notre coeur

Ses battements

Ses soupirs

Habitons nos corps

Ressentons ce qu’il dit

Ces milliards de cellules

Qui s’attirent et se meurent

Millions d’individus

Ce chaos créateur


Nous les femmes et les hommes

Sur ce même chemin

Nos enfants en avant

Tenons nous la main.


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page